Apple contraint d’offrir des EarPods gratuits avec l’iPhone 12 en France

Apple contraint d’offrir des EarPods gratuits avec l’iPhone 12 en France

par Yohann Poiron le 16/10/2020

Apple a annoncé lors de l’iPhone 12 ce que tout le monde attendait de ce modèle de nouvelle génération : la boîte du smartphone ne comprendrait plus de chargeur et d’écouteurs, Apple invoquant la protection de l’environnement.

Bien que ce soit quelque chose de totalement discutable étant donné que ces accessoires sont toujours disponibles séparément et que les personnes proches du sujet ont affirmé qu’il s’agissait en fait d’une méthode pour maintenir le prix de l’iPhone à un niveau inférieur, Apple n’aura pas d’autre choix que d’offrir des EarPods gratuits avec le nouveau modèle en France.

Et tout cela à cause des lois contre le rayonnement qui obligent les entreprises technologiques à équiper leurs appareils de kits mains libres dont le rôle serait spécifiquement de protéger les enfants des rayonnements électromagnétiques.

« Tout objet contenant un équipement radioélectrique ne peut être distribué à titre onéreux ou gratuit sans un kit oreillette filaire, solide et fiable. Les notices d’utilisation et emballages des appareils de téléphonie mobile doivent comporter une information claire et visible incitant les utilisateurs à employer un kit oreillette filaire », exigent les lois françaises.

En d’autres termes, quelle que soit la stratégie internationale d’Apple, si elle veut toujours vendre l’iPhone 12 en France, la société n’a pas d’autre choix que d’inclure des EarPods gratuits dans la boîte du nouveau modèle.

Apple doit inclure des écouteurs gratuits

Si le géant technologique basé à Cupertino ne respecte pas la réglementation, il pourrait se voir infliger une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros. Et pourtant, il y a de fortes chances que la boîte de l’iPhone 12 contienne effectivement des EarPods lorsqu’il sera vendu en France.

En attendant, l’iPhone 12 sera livré sans EarPods ailleurs, à moins que des règlements spéciaux n’obligent la société à inclure ces accessoires dans la boîte de son smartphone.