CES 2021 : Qualcomm annonce son second capteur d’empreintes digitales à ultrasons

CES 2021 : Qualcomm annonce son second capteur d’empreintes digitales à ultrasons

par Yohann Poiron le 12/01/2021

Lors du CES 2021, Qualcomm vient d’annoncer le 3D Sonic Sensor Gen 2, la dernière version de son capteur d’empreintes digitales à affichage ultrasonique qui cherche à améliorer le modèle original sur presque tous les plans.

Il s’agit d’une technologie remise sous les feux de la rampe par la pandémie actuelle. Bien qu’il ait semblé pendant un certain temps que la reconnaissance faciale remplacerait la connexion par empreinte digitale comme moyen privilégié de déverrouiller votre smartphone, le fait que de tels systèmes luttent contre les masques a suscité un regain d’intérêt. C’est un des points sur lesquels Qualcomm entend capitaliser.

La nouvelle version offre une plus grande surface pour le capteur et un traitement plus rapide pour déverrouiller les téléphones encore plus vite. L’entreprise fait un grand bond en avant : le nouveau modèle de seconde génération mesure 8 x 8 mm, contre 4 x 9 mm pour le modèle de première génération, soit 77 % de surface en plus. Cela signifie qu’il sera plus facile de placer avec précision votre doigt sur le capteur, et que celui-ci pourra collecter davantage de données à chaque balayage. En combinant un capteur plus grand et un traitement plus rapide, Qualcomm promet que la numérisation d’une empreinte digitale pour déverrouiller un téléphone sera 50 % plus rapide avec le 3D Sonic Sensor Gen 2.

Le capteur ultrasonique de première génération de Qualcomm — le 3D Sonic Sensor — a fait ses débuts dans la gamme de smartphones Galaxy S10 en 2018. À l’époque, presque tous les autres capteurs incrustés dans l’écran utilisaient un scanner optique, qui était réputé plus lent et moins fiable que le nouveau capteur à ultrasons.

Mais la réalité s’est avérée être l’inverse : la première génération du capteur 3D Sonic Sensor s’est heurté à de nombreux problèmes, notamment une faille de sécurité très problématique qui faisait que les capteurs déverrouillaient les smartphones avec presque n’importe quelle empreinte digitale lorsqu’ils étaient utilisés avec certains protecteurs d’écran. (Samsung allait plus tard résoudre le problème avec une mise à jour logicielle) Et,  la société a récemment publié un autre patch pour la gamme Galaxy Note 20, qui traite de problèmes analogues de protection d’écran.

Idéal pour le Galaxy S21 ?

Le nouveau capteur est techniquement le troisième capteur d’empreintes digitales à ultrasons sous l’écran de Qualcomm, après le 3D Sonic Sensor original et le 3D Sonic Max (introduit en 2019) — qui n’était en fait qu’une version beaucoup plus grande du capteur de la première génération, mais il manquait de véritables améliorations de vitesse. Si le 3D Sonic Sensor Gen 2 ne correspond pas tout à fait au capteur du 3D Sonic Max (qui mesurait 20 x 30 mm) en ce qui concerne la taille, les améliorations de vitesse devraient plus que compenser.

Qualcomm indique que les premiers smartphones équipés du nouveau capteur 3D Sonic Sensor Gen 2 devraient être disponibles « début 2021 ». L’entreprise ne mentionne aucun partenaire ou calendrier plus précis dans son annonce, mais il est à noter que Samsung devrait annoncer ses derniers appareils Galaxy S21 ce jeudi 14 janvier.