Microsoft présente des SDK pour les dispositifs Android, Windows 10X et le Web à double écran

Microsoft présente des SDK pour les dispositifs Android, Windows 10X et le Web à double écran

par Yohann Poiron le 23/01/2020

Microsoft a deux appareils à double écran très en vue dont le lancement est prévu dans le courant de l’année : le Surface Neo, sera l’un des premiers ordinateurs à double écran à être livré avec Windows 10X, et le Surface Duo, un smartphone Android à double écran.

Mais aucun des deux ne sera très utile si les développeurs ne commencent pas à créer des applications et des expériences adaptées aux appareils à double écran. Microsoft lance donc une série de SDK (kits de développement logiciel) destinés aux développeurs Windows, Android et le Web. En bref, ils visent tous à encourager les développeurs à penser à plusieurs écrans lorsqu’ils créent des applications, des sites Web ou d’autres expériences — et ils fournissent certains outils pour créer et tester des applications à double écran.

Par exemple, il existe un émulateur Android avec une image preview du Surface Duo, et un émulateur Microsoft pour tester l’expérience double écran de Windows 10X qui devrait être disponible le 10 février. Il existe également de nouveaux outils CSS et JavaScript pour le développement de mises en page Web sur les périphériques à double écran.

L’idée est de dépasser l’idée d’un simple rectangle qui peut être utilisé pour tout afficher. Les applications et les sites Web peuvent s’étendre sur les deux écrans, offrir un contenu différent sur chaque écran, ou utiliser le second écran comme un volet « compagnon » ou pour fournir plus de détails sur ce qui est affiché sur l’autre écran.

Microsoft note également que, par défaut, les applications seront lancées sur un seul écran et qu’il appartiendra aux utilisateurs de choisir le moment où une application s’étendra sur les deux écrans.

Tournée vers l’avenir

La société encourage également les développeurs à prendre en charge toutes les orientations d’écran possibles, ainsi que les types de saisie multiples, notamment le tactile, la saisie au clavier et le stylet. D’autres suggestions incluent la prise en charge du glisser-déposer de contenu entre les écrans, l’ajout de la prise en charge des vues picture-in-picture et l’adoption de la prise en charge de plusieurs instances, permettant aux utilisateurs d’exécuter différentes instances de la même application sur chaque écran.

La société est également consciente de l’une des principales différences entre les appareils à double écran et ceux ayant un écran pliable : l’espace au centre. Microsoft suggère que si le joint entre les deux écrans peut ne pas être très distrayant visuellement pour certaines applications, il peut directement couper le centre du contenu d’une manière troublante pour d’autres. Les développeurs pourraient donc vouloir contourner cet écart en veillant à ce que certains contenus soient clairement déplacés vers l’écran de gauche ou de droite (ou vers le haut ou le bas) lors de la visualisation d’une seule application qui couvre les deux écrans.

Vous trouverez d’autres suggestions pour les développeurs dans la documentation de Microsoft, qui commence également à brosser un tableau de la vision de Microsoft pour les ordinateurs et les smartphones à double écran et pliables.