Build 2020 : Microsoft va fusionner les applications UWP et Win32 avec le Project Reunion

Build 2020 : Microsoft va fusionner les applications UWP et Win32 avec le Project Reunion

par Yohann Poiron le 20/05/2020

Microsoft a révélé son plan pour combler le fossé entre les développeurs d’applications Windows, le Project Reunion visant à créer une plateforme commune pour les nouvelles applications. En l’état actuel des choses, les développeurs Windows pourraient créer des applications Win32 avec l’API Windows, ou des applications UWP utilisant les API de la Universal Windows Platform.

C’est déroutant et peu pratique, car cela oblige Microsoft — et ses partenaires développeurs — à essayer de naviguer exactement sur ce qui fonctionnera ou non sur différentes versions de Windows et sur différents appareils. L’objectif est de créer une plateforme de développement unique et unifiée, et c’est ce qui a été présenté hier à la Build 2020.

Le Project Reunion unifie l’accès aux API Win32 et UWP existantes, puis les découple du système d’exploitation lui-même. L’application résultante sera simplement connue sous le nom de « Windows apps » et fonctionnera sur tous les appareils Windows 10, quel que soit le format ou la taille de l’écran.

« Cela fournira une plateforme commune pour les nouvelles applications », explique Kevin Gallo, Corporate Vice President de Windows Developer Platform. « De plus, elle vous aidera à mettre à jour et à moderniser vos applications existantes avec les dernières fonctionnalités, qu’elles soient C++, .NET (y compris WPF, Windows Forms et UWP) ou React Native. En découplant les API existantes et en ajoutant de nouvelles API, nous faisons également le travail de polyfill, selon les besoins, afin que les API fonctionnent au niveau inférieur dans toutes les versions de Windows prises en charge ».

La plateforme UWP était l’idée de Microsoft à l’époque de Windows 8 pour le développement d’applications pensées pour le mobile, mais accessible sur un ordinateur de bureau. Les applications UWP seraient les seules applications distribuées par le biais du Microsoft Store, a insisté la société à l’époque, tentant de reproduire le succès des applications iOS et Android. Au lieu de cela, cela a fini par être confus.

De nouveaux frameworks

Certains développeurs ont adopté la plateforme UWP, d’autres se sont contentés de Win32, des applications plus traditionnelles et généralement plus flexibles. Microsoft a cédé et a autorisé les applications Win32 dans le Microsoft Store, ce qui fait que l’UWP semble être encore plus un faux pas.

Dans le cadre du Project Reunion, Microsoft publie WinUI 3 Preview 1, un framework d’interface utilisateur natif optimisé pour Windows, qui permettra aux développeurs de créer plus facilement une interface d’application qui s’adapte et se redimensionne à différents appareils. Il sera rejoint par une nouvelle preview .NET de WebView2, qui permettra à toute application Windows d’intégrer du contenu Web avec Microsoft Edge et Chromium.

Ces deux applications prendront en charge les nouvelles applications et la mise à niveau des applications existantes. Elles seront également découplées du système d’exploitation lui-même : les applications conçues à l’aide des technologies du Project Reunion pourront fonctionner sur différentes versions de Windows, en utilisant des outils comme NuGet pour profiter des bonnes API pour l’appareil.

Bien sûr, il est encore tôt, et nous pourrions pardonner aux développeurs d’être méfiants étant donné les antécédents de Microsoft avec des choses comme ça. Néanmoins, avec des versions comme Windows 10X à l’horizon, et le fait que Microsoft pousse les facteurs de forme à double écran et plus encore, il est plus important que jamais d’obtenir un portefeuille d’applications unique qui ne distrait pas les développeurs.